Mariage, adoption, pénalisation… Quels sont les droits des homosexuels dans le monde?

Mariage, adoption, pénalisation… Quels sont les droits des homosexuels dans le monde?

On pouvait se réjouir il y a un mois de l’avancée sociétale sur le mariage pour tous en Irlande. Malheureusement, l’actualité internationale en la matière fait le grand écart : il y a une dizaine de jours, deux hommes ont été arrêtés au Maroc pour « exhibition impudique », après s’être embrassés devant un monument historique. Le mois précédent, 3 autres personnes ont été condamnées à 3 ans de prison, la peine encourue pour homosexualité au Maroc.

Car si les droits des homosexuels ont connu des avancées massives ces dernières années notamment dans le monde occidental, certains se battent encore pour bien que plus que le droit de se marier ou la fin des discriminations.

Peine de mort, prison, mise à l’écart, discrimination, violences : la vision de l’homosexualité dans le monde comme une maladie et un fléau est encore répandue dans beaucoup de pays notamment en Asie et en Afrique.

Quels pays la pénalisent encore, et dans quelle mesure ? A l’inverse, quels sont les pays les plus avancés en la matière ? Tour d’horizon de la situation encore problématique des homosexuels dans le monde.

carte mariage gay

Les pays à la pointe de l’égalité des droits (mariage et adoption)

Ces pays (en bleu foncé sur la carte) sont à la pointe en matière législative : le mariage et l’adoption y sont autorisés et il y a des lois protégeant des discriminations et des violences.

On retrouve ici des pays occidentaux d’Amérique du Nord et du Sud, mais aussi et surtout d’Europe de l’Ouest et du Nord. Dans le détail, il s’agit de l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Brésil, le Canada, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la France, l’Islande, l’Irlande, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, la Grande-Bretagne, la Suède et la Nouvelle-Zélande.

Dans ces pays, les combats qui restent sont la fin des discriminations (au travail, pour le logement etc), plus de visibilité médiatique et politique, bref, un changement des mentalités. Aussi, certains de ces pays comme la France et la Belgique n’autorisent toujours pas les gays à donner leur sang, alors que dans d’autres, ils en ont toujours le droit ou après « une certaine période d’abstinence ». La question de la Procréation Médicalement Assistée pour les couples de femmes (autorisée en Belgique, au Danemark, en Espagne, en Finlande, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et en Suède) et de la Gestation Pour Autrui (aucune loi ne l’interdit en Belgique, aux Pays-Bas et… en Pologne et Slovaquie) doivent également encore être mises sur la table en Europe, même si elles sont peut-être plus répandues dans d’autres parties du monde (Canada et Brésil autorisent la GPA encadrée).

Les pays très avancés (Mariage ou adoption, et protection des discriminations)

Certains pays des même parties du monde n’ouvre que l’un ou l’autre droit, ou ne l’autorise que partiellement en raison de lois non-fédérales.

Par exemple, l’Uruguay ne reconnaît que le mariage mais pas l’adoption, Malte connaît la situation inverse, et Israël autorise l’adoption mais ne reconnaît que les mariages effectués à l’étranger.

Au Mexique et aux Etats-Unis, aucune loi fédérale n’est venue définir le droit dans tout le pays, mais certains Etats ont ouvert le mariage à tous. Au Mexique, ils ‘agit des Etats de Chihuahua, Coahuila, Mexico et Quitana Roo, et aux USA, plus de 30 Etats, dont New York, l’Illinois, l’Oregon, la Floride, l’Alaska, la Californie, le Montana, l’Arizona, la Virginie et le Wyoming.

C’est en ce moment que la Cour Suprême américaine étudie le cas du mariage homosexuel et devrait rendre une décision à la fin du mois, qui le rendrait légal sur tout le territoire américain.

Des manifestants devant la Cour Suprême

Des manifestants devant la Cour Suprême

Les pays où seuls les droits fondamentaux sont assurés

Il s’agit de pays qui ont la possibilité d’une Union Civile, comme le Pacs (Allemagne, Finlande, Suisse, République tchèque, Australie, et Hongrie), mais aussi de pays n’autorisant aucune Union Civile, mais ayant légiféré pour garantir l’interdiction des discriminations (Italie, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Slovénie). Il s’agit clairement des pays d’Europe centrale.

On s’y bat donc pour le mariage et l’adoption, la GPA et la PMA. On espère aussi dans ces pays un changement de mentalités, un changement plutôt sociétal au niveau de la perception de l’homosexualité, car juridiquement les homosexuels sont protégés : les discriminations, injures et violences sont déjà interdites par la loi.

Les pays dans le flou : pas de pénalisation mais pas de droits et une tolérance limitée dans la réalité

Beaucoup de pays sur la carte (en gris) ne font pas partie de ceux qui pénalisent, mais pas non plus des pays avancés. Les gays ne bénéficient d’aucune reconnaissance ni de protection, même s’ils ne sont pas non plus sous le joug d’une pénalisation. Dans la pratique, ils subissent encore discriminations et violences, représentatives de la mentalité de leurs sociétés.

Il s’agit de pays d’Afrique ou d’Asie comme le Mali, le Tchad, le Niger, la Turquie, ou la Chine.

Il y a également des pays où une peine de prison est prévue mais non appliquée (en jaune sur la carte) : en Inde, en Angola, en Namibie ou au Botswana.

On peut citer le cas particulier de la Russie, pays dans lequel l’homosexualité n’est pas illégale, mais où elle ne bénéficie ni de protection ni de l’égalité des droits, et où, surtout, la « propagande homosexuelle » est condamnée. Cette législation reflète l’homophobie institutionnalisée du régime de Poutine.

Les pays condamnant l’également l’homosexualité par une peine de prison

Au-delà des pays « ventre mou » pas particulièrement tolérants mais où on n’encourt pas de peine de prison, il y a ces pays où il vaut mieux ne pas trop se faire remarquer, car on n’y rigole pas.

Dans ces pays (en orange et orange foncé sur la carte), la plupart du  temps d’Afrique ou d’Asie, l’homosexualité est tout simplement illégale et donc passible de condamnation. La loi prévoit des peines de prison, comme par exemple au Maroc donc, où trois hommes ont récemment écopé de 3 ans d’emprisonnement.

Le sujet y est tabou, c’est la honte et la clandestinité qui sont de mise. Le milieu gay est plutôt « underground ». Cette situation sociétale très difficile pour les homosexuels est renforcée par une violence légitimée par l’Etat et les médias, comme l’a prouvé la une de Maroc Hebdo de la semaine dernière :

"Je sais pas je demande hein, j'dis ça, j'dis rien."

« Je sais pas je demande hein, j’dis ça, j’dis rien. »

On parle ici des pays du Maghreb et de la Corne de l’Afrique, ainsi que du Pakistan et du Bangladesh, pays dans lesquels il est prévu la prison à vie.

Autant dire que le militantisme dans ces pays est loin d’être facile, et que ses exigences sont bien différentes d’un pays occidental. La dépénalisation et le changement des mentalités sont les priorités, pour permettre déjà tout simplement aux homosexuels d’y vivre en sécurité.

Les pires : la peine de mort

Dans ces pays d’Afrique et du Moyen-Orient, autant dire que le seuil de tolérance est négatif : l’homosexualité y est évidemment interdite et impossible à vivre, le tabou est total, et les condamnations vont jusqu’à la peine de mort.

Il s’agit des pays en rouge foncé : Afghanistan, Arabie Saoudite, Brunei, Emirats Arabes Unis, Iran, Mauritanie, Nigeria (dans les Etats où s’applique la Charia), Soudan, Somalie, Yémen.

Ces pays traitent l’homosexualité comme un crime. L’an dernier en Arabie Saoudite, un jeune homme a été condamné à 450 coups de fouet et 3 ans  d’emprisonnement pour avoir partagé des tweets « trop gays ». Le Comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice veille au grain.

Dans ces Etats où la violence et la discrimination sont légitimées par l’Etat, beaucoup choisissent la fuite et demandent l’asile politique, comme Aderonke Apata, nigériane réfugiée au Royaume-Uni et demandant l’asile politique.

Les paradoxes

Si ce tour d’horizon permet de se faire une certaine idée au niveau de la situation législative, il est évident que chaque société a sa façon propre de traiter les homosexuels. Certaines présentent même quelques paradoxes.

Des pays plutôt avancés au niveau légal ne sont pas suivis par leur société. L’Afrique du Sud, qui a légalisé le mariage gay, voit se produire encore de nombreuses agressions homophobes, légitimées par une certaine inertie des autorités. Des homosexuels y sont encore tués chaque année. A l’inverse, un pays comme l’Italie n’a aucune législation concernant la question, et l’homophobie est loin d’y être inexistante, mais elle n’atteint pas le niveau de violence de certains pays d’Afrique.

Il y a également comme dit précédemment les pays où la répression est inscrite dans la loi mais peu effective dans la pratique. En Inde, où l’homosexualité est censée être passible de prison et est encore assez taboue, les mentalités commencent à évoluer. Il y a de plus en plus de représentation LGBT dans les médias. Une publicité mettant en scène un couple de jeunes femmes vient même de sortir.

 

Droits LGBT : Quid des droits des personnes transgenres ?

Si les homos sont à plaindre, que dire des trans ?

Les personnes dont le genre (celui auquel elles s’identifient) ne correspond pas à celui qu’on leur a assigné à la naissance (en fonction du sexe) font face, au mieux, à une certaine indifférence et parfois une législation favorable, au pire, à l’accusation de maladie mentale, aux violences et aux discriminations.

Le tabou et l’invisibilité sont toujours de mise pour ce qui est de la question trans. Il est difficile de trouver un état des lieux de leur situation dans le monde.

Dans la plupart des pays qui pénalisent l’homosexualité, les personnes transgenres n’existent pas ou sont considérées comme des malades mentaux. Il n’y a donc pas de possibilité de changement de sexe et d’état civil.

En Europe et en Amérique, certains pays facilitent le changement d’état civil, mais d’autres pas du tout, même si la plupart ont légiféré pour garantir l’interdiction des discriminations. (le tableau sur cette page wikipedia recense les pays ayant légiféré sur l’identité de genre)

La plupart des pays d’Europe et d’Amérique du Nord permet donc la possibilité de transition, de traitement (suivi psychiatrique et traitement hormonal) et d’opération (mastectomie, implants mammaires, chirurgie de réassignation sexuelle…), suivi d’un processus de changement d’état civil plus ou moins compliqué. Mais beaucoup de ces pays posent encore des conditions au changement de sexe, que ce soit la stérilisation ou même le divorce.

Mais des progrès se font sentir : récemment, le Conseil de l’Europe a adopté une résolution pour inciter les Etats à légiférer sur la question et améliorer les droits des personnes transgenres.

En France, tout le processus de transition est possible, et le changement d’état civil est conditionné à une opération de réassignation sexuelle et à une expertise psychiatrique et judiciaire. La décision finale revient à un tribunal, et tout cela prend du temps. Aussi, la France impose la stérilisation des personnes trans lors de leur changement de sexe. D’après les activistes, l’Etat ne respecte pas les droits fondamentaux des personnes trans.

D’autres pays, comme l’Argentine, se font remarquer par leur progressisme surprenant : depuis 2012, les individus peuvent déclarer le sexe de leur choix, sans aval de personne et sans condition d’opération.

Mais dans l’ensemble, il reste une très grande ignorance et un grand tabou sur les questions de la transidentité, notamment aussi en ce qui concerne les personnes intersexes, non-binaires, Agenre, Bigenre, etc . Les personnes qui l’expérimentent sont très mal reconnues, sont victimes de discrimination et, même dans les pays les plus ouverts, il leur est encore difficile d’effectuer leur transition et de changer d’état civil dans des conditions facilitées. Aussi, le taux de suicide chez les jeunes trans est huit fois plus élevé que la moyenne. (il est 4 fois plus élevé pour les jeunes homos).

 

La situation des personnes LGBT dans le monde est donc autant diverse qu’il y a de pays. Mais on distingue un schéma au niveau global, avec beaucoup de pays encore peu avancés au niveau de ces droits, notamment en Asie et en Afrique, où se situent les pays qui pénalisent l’homosexualité. A l’inverse, il fait évidemment mieux vivre gay en Europe de l’Ouest et du Nord, et en Amérique. Dans ces pays, il s’agit plutôt de se battre pour améliorer encore les mentalités et faire disparaître les violences et les discriminations.

Difficile de dire si des progrès vont se faire dans les pays hostiles, où les violences sont institutionnalisées. Les avancées au niveau mondial seront peut-être des évolutions moins radicales dans les pays occidentaux d’Europe centrale, qui glissent peu à peu vers l’ouverture à l’union civile, puis au mariage etc. Pour ce qui est de la minorité dans la minorité, pour les transgenres, il est encore très compliqué dans la plupart des pays du monde d’être simplement reconnu, de pouvoir entreprendre des démarches, changer d’état civil, et être protégé juridiquement des violences et des discriminations.

Les raisons pour expliquer ces situations encore difficiles ne sont évidemment pas inconnues, même si elles sont multiples. L’histoire, la culture, la morale et évidemment la religion jouent un rôle dans la perception de l’homosexualité et sa répression. Quasiment toutes les sociétés étant des sociétés patriarcales, ce rejet s’explique surtout par un dégoût de l’homosexualité masculine, sur laquelle on ajoute, plutôt dans les pays occidentaux, de nombreux « arguments » pour se dédouaner des accusations d’homophobie. Celle-ci est pourtant la même que celle qui est à la base des lois répressives au Moyen-Orient par exemple. La preuve en est que dans certains pays, seules les relations entre hommes sont interdites, alors que l’homosexualité féminine est autorisée (Namibie, Sierra Leone, Zimbabwe, Jamaïque, Malaisie…). Les paradoxes et priorités différentes des Etats sont également à souligner, et s’expliquent aussi par des raisons culturelles, par la mondialisation et la syncrétisation des sociétés.

Alors si les progrès seront sûrement très lents, l’actualité récente prouve qu’ils peuvent aussi arriver plus vite qu’on ne le pense, et dans des pays encore très marqués par le fait religieux. L’évolution des individus et des sociétés est parfois surprenante, même si elles sont capables du meilleur comme du pire.

Ecrit par Déborah Liss

138 Commentaires

  1. Pingback: casino slots

  2. Pingback: real money casino online usa

  3. Pingback: free slots online

  4. Pingback: cash loan

  5. Pingback: short term loans

  6. Pingback: golden nugget online casino

  7. Pingback: best real money casinos

  8. Pingback: australian casino online paypal

  9. Pingback: usa online casino no downloads

  10. Pingback: best casino online

  11. Pingback: slot games

  12. Pingback: slot machine games

  13. Pingback: best real casino online

  14. Pingback: real online casino

  15. Pingback: play casino

  16. Pingback: tadalafil 40mg united kingdom

  17. Pingback: aldactone 25mg purchase

  18. Pingback: cheapest arimidex 1 mg

  19. Pingback: cheapest avapro 300 mg

  20. Pingback: calcium carbonate 500mg cheap

  21. Pingback: catapres 100 mcg coupon

  22. Pingback: ceclor 500 mg without a prescription

  23. Pingback: ceftin online

  24. Pingback: celebrex 200 mg for sale

  25. Pingback: claritin united states

  26. Pingback: real money casino

  27. Pingback: slots real money

  28. Pingback: pala casino online

  29. Pingback: online casino real money us

  30. Pingback: pala casino online

  31. Pingback: rivers casino

  32. Pingback: casino online

  33. Pingback: casino online

  34. Pingback: hard rock casino online

  35. Pingback: online casino real money usa

  36. Pingback: nj car insurance

  37. Pingback: progressive insurance quote

  38. Pingback: car insurance agency

  39. Pingback: car insurance cheap

  40. Pingback: direct general car insurance quotes

  41. Pingback: classic car insurance quotes

  42. Pingback: best insurance car

  43. Pingback: usaa car insurance quotes

  44. Pingback: personal loans las vegas

  45. Pingback: payday loans knoxville tn

  46. Pingback: payday loans california

  47. Pingback: installment loans colorado

  48. Pingback: fast quick loans

  49. Pingback: pay day loan

  50. Pingback: payday loan help

  51. Pingback: online personal loans

  52. Pingback: what is the best cbd oil

  53. Pingback: cbd oil for pain control

  54. Pingback: reviews of cbd gummies for teens

  55. Pingback: does cbd oil get you high

  56. Pingback: cbd oil wholesale

  57. Pingback: cbd oil for sale cheap

  58. Pingback: cbd oil side effects constipation

  59. Pingback: custom essay writing service reviews

  60. Pingback: research paper writer services

  61. Pingback: homeworks of america

  62. Pingback: essay writing services reviews

  63. Pingback: white paper writer

  64. Pingback: cheap essay writing service uk

  65. Pingback: coumadin 2mg online pharmacy

  66. Pingback: cymbalta nz

  67. Pingback: diamox 250mg without prescription

  68. Pingback: diltiazem coupon

  69. Pingback: dramamine australia

  70. Pingback: elavil 25 mg otc

  71. Pingback: garcinia cambogia 100caps online pharmacy

  72. Pingback: geodon without a prescription

  73. Pingback: imdur 30mg uk

  74. Pingback: imitrex 50mg without a doctor prescription

  75. Pingback: This Site

  76. Pingback: levaquin 250 mg cheap

  77. Pingback: lopressor nz

  78. Pingback: meclizine 25mg without a doctor prescription

  79. Pingback: mobic united states

  80. Pingback: proair inhaler 100 mcg without a prescription

  81. Pingback: procardia 30mg pharmacy

  82. Pingback: protonix generic

  83. Pingback: order pulmicort 100mcg

  84. Pingback: pyridium over the counter

  85. Pingback: remeron australia

  86. Pingback: order retin-a cream

  87. Pingback: revatio 20 mg online pharmacy

  88. Pingback: cheap risperdal 3mg

  89. Pingback: robaxin cheap

  90. Pingback: skelaxin australia

  91. Pingback: how to purchase thorazine 50mg

  92. Pingback: tricor without a doctor prescription

  93. Pingback: how to purchase verapamil

  94. Pingback: voltaren without a doctor prescription

  95. Pingback: wellbutrin 150 mg no prescription

  96. Pingback: zestril 2,5mg no prescription

  97. Pingback: Find Out More

  98. Pingback: zocor cheap

  99. Pingback: zovirax 200mg uk

  100. Pingback: sildenafil no prescription

  101. Pingback: order tadalafil

  102. Pingback: spironolactone 100mg without a doctor prescription

  103. Pingback: meclizine 25mg over the counter

  104. Pingback: leflunomide 10 mg generic

  105. Pingback: irbesartan 150 mg otc

  106. Pingback: buspirone 5 mg online

  107. Pingback: clonidine 0.1 mg usa

  108. Pingback: cephalexin canada

  109. Pingback: clindamycin online pharmacy

  110. Pingback: carvedilolmg cheap

  111. Pingback: warfarin no prescription

  112. Pingback: acetazolamide australia

  113. Pingback: how to purchase oxybutynin

  114. Pingback: bisacodyl generic

  115. Pingback: how to purchase permethrin

  116. Pingback: estradiol 1 mg without a prescription

  117. Pingback: epmerqek

  118. Pingback: azathioprine 25mg nz

  119. Pingback: propranolol without prescription

  120. Pingback: indomethacin 50mg over the counter

  121. Pingback: last minute essay writing service

  122. Pingback: how to write a hypothesis for a research paper

  123. Pingback: what to write my college essay on

  124. Pingback: help me with essay writing cheap

  125. Pingback: how to write an essay about business ethics

  126. Pingback: levothyroxine mcg pharmacy

  127. Pingback: atorvastatin for sale

  128. Pingback: ivermectin 200mg

  129. Pingback: albuterol 83

  130. Pingback: gemfibrozil 300mg united states

  131. Pingback: clotrimazole 10g uk

  132. Pingback: doxycycline classification

  133. Pingback: clomid and miscarriage

  134. Pingback: synthroid during pregnancy

  135. Pingback: metformin 850 mg

  136. Pingback: tumblr tinder girls

  137. Pingback: keto diet pasta

  138. Pingback: gay man dating a woman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php